Embalo à Macron : "On a réussi à convaincre le CNRD sur une transition de 24 mois en Guinée"

blog-details
  • redaction.web@fimguinee.com

  • 28 juillet 2022 13:13

  • Politique

  • 1

En conférence de presse ce jeudi 28 juillet 2022, à la faveur de la visite d’Emmanuel Maron à Banjul , président de la  république française,  le chef de l’Etat Bissau-Guinéen et   président en exercice de la CEDEAO, Umaro Sissoco Embaló a affirmé avoir réussi avec le président de la commission de l’organisation sous-régionale à convaincre le CNRD d’accepter que  la transition Guinéenne n’excède pas les 24 mois.

Etant donné que Bissau vient de prendre, début juillet, la présidence tournante de la Cédéao, Umaro Sissoco Embalo  est devenu  un interlocuteur incontournable pour Paris. Surtout que  le chef de l’État bissau-guinéen a désormais sur sa table les dossiers sensibles du Burkina, de la Guinée et surtout du Mali. En ce qui concerne la situation en Guinée, le chef de l’Etat Bissau-Guinéen  a révélé une facette du compte-rendu de leur récent  séjour à Conakry : « « J’ai été à Conakry avec le président de la commission de la CEDEAO pour faire comprendre à la junte militaire, la décision du sommet des chefs d’Etat que la transition ne peut pas dépasser les 24 mois. Eux avaient proposé 36 mois. On a réussi à les convaincre … »

Pendant ce temps,  Conakry est partiellement paralysé par  une journée de manifestation  à l’initiative du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), jugeant inadmissible  ce qu’il qualifie de   gestion unilatérale de la transition par la junte  militaire dirigée par le colonel Mamadi Doumbouya depuis le 5 septembre dernier. Des affrontements sont signalés par endroit entre manifestants et forces de l'ordre.

Gilles Mory C

Commentaires (1)

  • comment-1

    Diallo Abdoulaye 29 juillet 2022 17:58

    C'est une bonne nouvelle pour la Guinée. Si ce la est avéré vrai que le fndc reste à l'écoute pour la construction d'une paix partager vive la Guinée vive pour ceux qui sont pour la paix en Guinée Amen

Laisser un commentaire