Prix des hydrocarbures : quand l’absence des petites coupures fait l’affaire de l’Etat

blog-details
  • redaction.web@fimguinee.com

  • 23 mars 2021 16:38

  • Economie

  • 1

Le prix de vente de l’essence en addition des différentes taxes et redevances dues à l’État devrait être de GNF 8 999,66. Cependant, il n’existe pas des petites coupures dans l’économie guinéenne. Ce qui arrangerait bien l’Etat guinéen, principal bénéficiaire des fruits de la vente des produits pétroliers.

L’État conscient de ce manque de pièces et de petites coupures de monnaie, imputable à sa mauvaise gestion économique, a arrondi le prix à la pompe à GNF 9000. En le faisant, sur chaque litre vendu la station gagne une plus-value de GNF 0,34 soit 34 centimes. Cette somme indolore est soustraite des poches des consommateurs, qu’ils des particuliers ou des entreprises n’ayant des clauses d’exonération particulières.

Infos FIM

Commentaires (1)

  • comment-1

    Mamadou saidou bah 27 juin 2021 16:26

    Bonsoir vous allez bien comment j peut pour accéder dans votre émission

Laisser un commentaire